Retour volontaire

Qu'est-ce que le retour volontaire ?
L'aide au retour volontaire et à la réintégration (AVRR) est indissociable d'une approche globale de la gestion des migrations. Elle vise à offrir aux migrants qui ne peuvent ou ne veulent pas rester dans le pays d'accueil et qui souhaitent retourner volontairement dans leur pays d'origine la possibilité d'un retour et d'une réintégration en bon ordre et dans les conditions respectueuses de la dignité humaine.
La bonne mise en œuvre des programmes AVRR requiert la coopération et la participation d'un large éventail d'acteurs dont les migrants, la société civile et les gouvernements des pays d'accueil et d'origine.
Les partenariats noués par l'OIM et les diverses parties prenantes nationales et internationales contribuent de manière déterminante à la bonne mise en œuvre de l'aide au retour volontaire et à la réintégration, de la phase précédant le retour à celle de la réintégration.

Pour qui ?
Pour les migrants qui doivent rentrer au pays mais qui n'en ont pas les moyens, les programmes AVRR de l'OIM sont souvent l'unique remède à leur situation.
L'aide de l'OIM s'adresse notamment aux :
personnes dont la demande d'asile a été rejetée ou retirée ;
migrants en détresse ;
victimes de la traite, et
autres groupes vulnérables dont les enfants migrants non accompagnés ou ceux qui ont des besoins en matière de santé.

Comment ?
Les permanences sociales ont lieu du lundi au vendredi de 9h à 13h et sont accessibles avec ou sans rendez-vous.
Les permanences juridiques gratuites (en droit des étrangers) sont accessible les jours suivants:
- vendredis de 13h à 17h.
- samedis de 9h30' à 13h30'
Il est possible également de vous recevoir sur rendez-vous. Contactez-nous durant les heures de permanence au numéro +32 81 34 34 36
La personne peut s'exprimer en français, en néerlandais, en anglais, en espagnol, en allemand, en russe, en turc, en italien et en arabe (différents dialectes).

Lieu des permanences:
Rue de la Station, 28 à 1360 PERWEZ
Possibilités de visites à domicile pour les personnes à mobilité réduite ou non-motorisées.

En partenariat avec l'OIM (Organisation Internationale pour les Migrations), l'Hirondelle aide au retour volontaire et à la réintégration des migrants.